Le passage

Nu et son reflet, 116 x 89 cm, 2003

Les passages qu'on emprunte peuvent être univoques ou au contraire permettre le retour ; ainsi les ponts nous font aller d'une rive à l'autre. Mais parfois, il n'est pas possible de revenir. Quelle sorte de passage nous propose Jérôme Tisserand ? Pourrons-nous revenir dans notre monde, une fois celle-ci franchie. Voyage sans retour ? Aurons-nous la force de revenir nous confronter au monde des vivants, c'est-à-dire de ceux qui ont à se battre ?
[...] il dépeint [...] plus que tout autre ces "passages" entre deux univers, entre le monde matériel où l'homme est enchaîné aux apparences, comme le montre Platon dans le "mythe de la caverne", et le monde spirituel où il est véritablement libre.
Passage, lieu de passage évoque la liberté.

Jean-Bernard Lévy, Intercession, Paris, éditions Fragments, coll. Épisode, 1996, p. 50 et 66

Lieux de conservation : Fonds municipal d'art contemporain de la ville de Paris. Musées des Beaux-Arts de Nantes, Evreux, Meaux, Bernay. Collections privées, Air France, Pierre Cardin, Saint-Gobain, Espace Malraux à Joué les Tours, Pernod, ELLE, Le repaire de Bacchus.

jerome.tisserand@neuf.fr - 00.33.(0)1.45.42.37.42